ENTENTE SPORTIVE DE SAINS/ST FUSCIEN : site officiel du club de foot de SAINS EN AMIENOIS - footeo

UN 1/4 D'HEURE DE TROP POUR NOS U18 EN GAMBARDELLA

18 septembre 2018 - 23:43

Le tirage n'avait pas vraiment gâté nos U18 pour ce second tour de la Coupe Gambardella, puisque l'US Camon Régional 1 était désigné comme adversaire.

Plusieurs garçons, pas optimistes, faisaient des paris sur le nombre de but encaissés. Une scène très vite avortée par l'encadrement qui trouvait plutôt un thème de décontraction avec le bizutage des nouveaux, et ensuite un discours de confiance et de rigueur pour contrarier au maximum cette formation qualifiée de nettement supérieure à l'ESSSF.

Petit à petit, nous sentons les 14 garçons véritablement concernés et espérons secrètement qu'ils ne prendront pas de but rapidement pour rester dans le combat, et contrarier au maximum l'US Camon. L'équipe est restée bien en place en concèdent peu d'occasions. Les défaillances physique apparentes sont immédiatement colmatées par du sang neuf qui trépigne sur le banc. L'heure de jeu passe, et toujours 0 à 0 avec un adversaire qui commence à s'agacer. Au fil des minutes, le bloc Samois recule un peu, et Marius fait le dernier geste pour maintenir ses coéquipiers dans cette coupe. Malheureusement, à la 74 ème minute, sur un manque d'agressivité défensive, Camon ouvrira le score et doublera la mise quelques instants plus tard. Un dernier sursaut des coéquipiers de Jean ne donnera rien. Il aura donc manqué un petit 1/4 d'heure pour faire trembler un peu plus ce club habitué de la compétition. Nous pouvons féliciter nos garçons, par leur détermination, solidarité et surtout pour avoir appliquer les consignes tactiques dans un cadre collectif. C'est habituellement rare, et nous espérons que cette expérience rappelle à tous, que le football et un sport collectif et intelligent lorsque tout le monde travaille l'un pour l'autre.

Le quotidien va maintenant reprendre ses droits, avec un second tour de brassage ce samedi face à Poix de Picardie.

Commentaires

DEVISE DE L'ESSSF

"Celui qui renonce à devenir meilleur cesse déjà d'être bon"